“MOI, PHILIPPE H, MERCENAIRE DU GAL, VIVANT A BIARRITZ”

Bon, je te dis pas que, quand je passe devant le Monbar, je fais pas un peu plus attention qu’ailleurs, et je baisse la tête, généralement“.

Ce soir de décembre 2011 dans un troquet de Bayonne avait emprunté à l’improbable et à une certaine improvisation nourrie par la nuit, par une dose d’alcool suffisante et par un réflexe de tromper l’ennui par des jeux parfois dangereux.

J’avais abordé ce gars aux yeux affaiblis par l’alcool, mais que la soixantaine marquée n’avait pas dissuadé de se séparer de la définition possible de “mec pas clair” et de “mine patibulaire“.

Continue reading ““MOI, PHILIPPE H, MERCENAIRE DU GAL, VIVANT A BIARRITZ””