LOS BANDIDOS EN MODE TRANSE LATINE [Flux#7]

Il pose sa guitare sur sa cuisse. Ajuste la position du micro. Cherche le contact entre ses doigts et les cordes de nylon. Tony Putaggio a pris place dans le jardin du Cloître, près de son acolyte Johan Blanchard, avec qui il forme le duo Los Bandidos.

Il respire, souffle un peu trop fort, son ami le regarde, pas totalement rassuré. Leur set durera une trentaine de minutes, et ce n’est pas ce qui les inquiète, tant ils l’ont joué des bonnes centaines de fois en un an de concerts dans la rue. Tony ferme les yeux, cache un rictus de douleur. Sa tête ne le lâche pas, une migraine à souhaiter être dynamité pour qu’on en finisse. Ne rien laisser paraitre. Attaquer les premières notes. Dérouler ces sept compositions qu’ils ont patiemment rêvées, puis travaillées, ne cédant pas à la facilité de reprises connues.

Continue reading “LOS BANDIDOS EN MODE TRANSE LATINE [Flux#7]”

LES IMPROBABLES. Probablement… [Flux#7]

Quand je suis là le midi, c’est très souvent moi qui prépare le repas pour l’équipe”. Kristian Fredric savoure un café dans le studio aménagé dans les barres Breuer et qui héberge  la compagnie des Lézards qui Bougent depuis 2000.

Un moment un peu rare, pour celui qui travaille à la mise en scène de Andromaque 10-43, revue à travers le choc des civilisations post 11 septembre. Travail d’écriture en France, construction des décors au Canada, répétitions en Suisse. Le fidèle Denis Lavant sera son Pyrrhus, 64 représentations dans 3 pays sont déjà signées à partir de fin 2014. Dans son esprit devra également prendre corps la commande par l’Opéra du Rhin de sa toute première mise en scène d’opéra lyrique, d’après le Quai Ouest de Koltès, et dont la première doit avoir lieu le 27 septembre 2014.

Savourer son café.

Continue reading “LES IMPROBABLES. Probablement… [Flux#7]”