CARNETS PHOTOGRAPHIQUES DE STEPHANE BELLOCQ (DANS SA CHAMBRE)

Stéphane Bellocq n’a pas grandi. Cette réponse s’est imposée à lui, instinctivement, sans même y avoir réfléchi. Une évidence.

Stopper le mouvement de ceux qui décident pour vous, de ceux qui parlent de nouveaux mondes, les hommes du sérieux et des pensées aveuglées par des urgences qu’il ne partage pas. Sans doute un arbre, devant lui, a pu suffire à le convaincre.

Bloquer le mouvement. Fixer l’instant. Entendre le “Clic” de son appareil photo. Ne plus respirer. Et entasser des moments comme on remplit un tiroir de sa chambre d’objets personnels, qui ne regardent personne sinon soi-même.

Il attend, et scrute un fragment du monde qui tiendra lieu du monde à lui seul. Ses photographies disent “On ne sait jamais“.

Continue reading “CARNETS PHOTOGRAPHIQUES DE STEPHANE BELLOCQ (DANS SA CHAMBRE)”

TEMPS D’AIMER 2011 : L’AME (et Sébastien Perrault)

Il n’aura finalement été question que de cela, depuis le début de cette 21eme édition du TEMPS D’AIMER 2011.

Mis à nu, bousculé, commandé, ou enveloppé de lumière et de strass. Masqué dans une installation vidéo, ou exposé à vif, jusqu’au cœur. Le corps.

Les chorégraphes invités à Biarritz furent parfois amenés à faire comprendre par des mots le sens d’un travail qu’ils ont imaginé les yeux mi-clos. Mais ces mots se sont souvent trouvés impuissants à en restituer la force. Ou l’oppressante faiblesse. Ce corps est celui du danseur, exposé sous nos yeux aux noces sans certitudes du spectacle et de l’art. Chaque rendez-vous proposé a dessiné dès lors les contours d’une attente, dont l’impact a été autant observé par les organisateurs que par les compagnies présentes.

Continue reading “TEMPS D’AIMER 2011 : L’AME (et Sébastien Perrault)”